Notre philosophie

Afin de répondre aux orientations ministérielles ayant trait au concept « milieu de vie », notre établissement a développé une philosophie qui s’inspire des valeurs véhiculées dans notre code d’éthique, lequel a été élaboré à la suite d’une vaste consultation auprès de nos résidents du Centre d’hébergement, des usagers fréquentant le Centre de jour, des familles et des employés. Des valeurs de respect des personnes, de leurs croyances, de leurs goûts, de leurs préférences et de leurs habitudes de vie inspirent donc notre approche et guident nos actions envers ceux et celles qui résident au Centre d’hébergement de la Côte Boisée (Chsld) ou qui utilisent les services dispensés par le Centre de jour J.-A.-Duchesneau.

Créer un véritable milieu de vie représente un défi simple et complexe à la fois. Cette approche commande de la souplesse, de la créativité et de l’ouverture de la part du personnel et de la direction, ainsi que le respect du résident. Le milieu de vie est changeant et bousculant parce qu’il questionne constamment nos pratiques, nos croyances, nos valeurs et qu’il est l’affaire de tous. En septembre 2009, les conduites attendues du personnel et des bénévoles ainsi que les responsabilités de la clientèle ont été énoncées. Ces dernières constituent la charte de vie et de travail de l’établissement, laquelle est présentée à chaque employé, bénévole et résident.

Malgré le fait que l’implantation d’une telle approche tient compte des ressources allouées à notre établissement, nous visons malgré tout la satisfaction de notre clientèle. Pour nous, la personne hébergée poursuit son cheminement de vie en étant accompagnée, malgré ses limitations, par les intervenants qui la respectent et la considèrent comme citoyen(ne) à part entière.

Chacune de nos actions vise à faire du Centre d’hébergement un milieu de vie stimulant et aidant pour la personne, tout en répondant aux attentes de la clientèle. Dans toute intervention, l’usager doit être traité avec courtoisie, équité et compréhension, dans le respect de sa dignité, de son autonomie et de ses besoins. Dans notre milieu de vie, on reconnaît le rôle et la place des proches et on leur témoigne de la considération en aménageant des espaces pour eux, en les accueillant, en les considérant comme réels partenaires et en leur communiquant chaleur et support.

Pour constituer un milieu de vie de qualité, nos interventions doivent se traduire par une approche globale adaptée, positive, personnalisée, participante et interdisciplinaire. Pour réussir, notre établissement se doit également de créer des conditions propices à satisfaire ses employés, et à mettre à leur disposition un milieu de travail dans lequel chacun sent qu’il est un acteur important à la réussite d’un tel défi.